Guide des clubs de cannabis de Barcelone

Laissez Amsterdam aux touristes de base : il y a beaucoup d’autres endroits insolites en Europe avec une culture de club de cannabis bien développée. Préparez-vous à découvrir Barcelone sous un nouveau jour : vous allez pouvoir y fumer du cannabis légalement et en toute sécurité, mais pas partout. Il n’y a que deux options : cultiver et consommer à la maison, ou devenir membre d’un club de cannabis. Ces derniers sont avantageux car ils proposent une large gamme de produits et un environnement confortable. Notre site vous fera découvrir les meilleurs spots locaux, vous aidera à obtenir une invitation et à vous préparer à votre première visite.

Comment devenir membre d’un club de cannabis

  1. Sélectionnez un club dans notre catalogue ou sur la carte la carte.
  2. Cliquez sur le bouton “Devenir Membre” et remplissez le formulaire.
  3. Attendez l'invitation : elle arrivera dans votre boîte mail.
  4. Rendez-vous au club, montrez votre invitation et votre pièce d'identité à la réception.
  5. Payez la cotisation et recevez votre carte de membre.

Top 6 des meilleurs clubs de cannabis à Barcelone

Le cannabis est-il légal en Espagne ?

En bref, selon la loi espagnole :

  • Il est interdit de vendre ou d’acheter du cannabis, du haschich, etc. ;
  • Il est interdit de stocker du cannabis ;
  • Il est interdit de consommer du cannabis dans les lieux publics.

Ce sont les points principaux à avoir en tête, mais cependant :

  • vous pouvez cultiver 2 plantes et utiliser du cannabis dans votre propriété privée, tant que les gens ne peuvent pas le voir depuis l’extérieur.
  • vous pouvez devenir membre d’un club de cannabis (ce n’est pas tout à fait la même chose qu’un coffee shop) et consommer du cannabis dans son enceinte.

Les clubs de cannabis : qu’est-ce que c’est ?

Les clubs de cannabis, ou Associations, comme on les appelle communément en Espagne, Las Asociaciones de Cannabis ou Cannabis Social Clubs sont des organisations sociales et récréatives à but non lucratif où le cannabis est cultivé avec les frais d’adhésion, partagé et consommé uniquement entre membres.

Seuls les membres du club y ont accès : ce sont des organisations privées et fermées, et l’adhésion n’est proposée que sur invitation de la part d’un membre existant de l’association. Vous pouvez aussi être invité par le club lui-même. Concrètement, vous ne pouvez pas accéder au club sans invitation : l’entrée vous sera refusée. C’est une différence importante entre les clubs de cannabis et les coffee shops publics à Amsterdam.

Pourquoi faut-il devenir membre ?

Cela semble compliqué, mais c’est en réalité plus facile qu’il n’y paraît. Les formalités qui comprennent l’invitation et l’adhésion au club sont des étapes nécessaires pour se conformer à la loi. En général, le processus d’achat de cannabis dans un club est semblable à celui d’un achat ou d’une vente effectués dans un coffee shop à Amsterdam, à une petite exception près. Il n’y a pas de concept d’achat ou de vente dans les clubs, seulement des cotisations volontaires. Il est inapproprié d’utiliser le mot « acheter » ici. Utilisez plutôt des termes comme « obtenir », « avoir » ou « essayer » à la place.

En tant que membre, vous payez une cotisation annuelle : généralement 20 euros. Si vous souhaitez obtenir 1 gramme de cannabis, vous devez faire une contribution supplémentaire de 10 à 15 euros et jusqu’à 50 euros en fonction de la variété, des extraits et des concentrés.

Qui peut devenir membre d’un club de cannabis ?

Devenir membre d’un club de cannabis est une opportunité ouverte à tous ; vous n’avez pas besoin d’être citoyen espagnol. À de très rares occasions, on peut vous demander votre adresse résidentielle. Donnez l’adresse de l’hôtel où vous séjournez ou n’importe quelle adresse à Barcelone : personne n’ira vérifier.

La seule limitation concerne l’âge minimum, généralement fixé à 21 ans, mais il y a des clubs qui autorisent les membres à partir de 18 ans. Il est préférable de clarifier ces informations à l’avance. Par ailleurs, à l’entrée, vous devrez présenter une carte d’identité : sans pièce d’identité, vous ne serez pas autorisé à entrer. Un passeport ou un permis de conduire peut suffire. La carte étudiante, des photocopies ou des photos sur le téléphone ne sont pas acceptées.

Puis-je accéder à un club sans inscription ?

Non, les clubs de cannabis ne sont ouverts qu’aux membres inscrits. Le format clos de ces organisations est l’une des conditions de base qui vous permet d’agir dans le respect des lois espagnoles et il donne aux lieux une atmosphère authentique, très appréciable et mémorable.

Et si mon inscription est refusée ?

Cela peut arriver, mais c’est relativement rare. Pour des raisons administratives, le club peut temporairement arrêter ou restreindre l’inscription de nouveaux membres. Ne prenez pas le refus personnellement et essayez d’envoyer une demande à une autre association de notre sélection.

Combien coûte l’adhésion à un club de cannabis ?

Les clubs de Barcelone peuvent avoir des conditions différentes et la cotisation annuelle peut aller jusqu’à 50 euros par an. En principe, l’adhésion à une association coûte 20 euros. Veuillez noter que les clubs n’acceptent pas les cartes bancaires, pensez donc à vous munir d’espèces.

Pourquoi faut-il montrer ses documents à l’entrée ?

Une pièce d’identité vous sera demandée pour confirmer votre âge : vous devez avoir 21 ans ou 18 ans dans certains cas. Et il est également nécessaire de respecter la règle KYC (know your customer) : le club doit établir et confirmer votre identité avant de vous autoriser à entrer. Pour la même raison, le club ignorera toutes tentatives de questions ou de demandes d’informations par téléphone ou par e-mail. L’accueil sur place pourra répondre à toutes vos questions mais uniquement en personne et après présentation de votre passeport.

Comment l’association gère-t-elle les données personnelles de ses membres ?

Vous n’avez pas à vous inquiéter au sujet de la sécurité et de la confidentialité de vos données personnelles. Tous les clubs de cannabis abordent cette question avec une grande responsabilité et consacrent la majeure partie de leur budget à la protection et au stockage des données personnelles. Le club ne cède en aucun cas les données de ses membres à des tiers, y compris aux forces de l’ordre. Les informations relatives aux membres du club ne sont fournies que par décision de justice.

Quelles variétés peut-on tester dans un club de cannabis ?

L’assortiment de la plupart des clubs contient toujours de la sensimillia (beuh), des joints pré-roulés, du haschisch, divers types d’extraits et de concentrés, ainsi que toutes sortes d’aliments fabriqués avec du cannabis : biscuits, oursons en gélatine, muffins, etc.

Ok, je suis à l’intérieur, et maintenant ?

Les règles de base sont simples : ne dérangez personne et soyez positif. Après tout, un club de cannabis est fait pour se détendre. Vous êtes en sécurité, vous respectez la loi et vous n’avez aucune raison de vous inquiéter. La plupart des clubs ont une atmosphère détendue. Relax ! L’agitation, le vacarme et les conversations bruyantes peuvent gêner les autres visiteurs. Respectez l’espace des autres et profitez simplement de l’ambiance calme. Si vous voulez prendre une photo, vérifiez d’abord si vous en avez le droit auprès du personnel du club.

Est-ce que l’on peut m’aider à choisir une variété ?

Dans le dispensaire ; le comptoir ou le bar qui présente des produits à base de chanvre, vous serez accueilli par un « budtender ». Il vous parlera volontiers de toutes les variétés et extraits, vous conseillera quelque chose en fonction de votre humeur et ne manquera pas de vous proposer de sentir presque tout ce qui est disponible.
Nous vous conseillons de vous écouter et de surveiller la dose : vous serez surpris de la qualité des produits proposés dans les clubs espagnols. Prenez votre temps et familiarisez-vous avec les dosages. C’est particulièrement vrai pour les produits comestibles et les concentrés à base de chanvre.

Peut-on emporter du cannabis avec soi en dehors du club ?

Il n’y a rien de mal à quitter le club dans un état altéré. Cependant, il est interdit de stocker et de consommer du cannabis à l’extérieur de l’établissement.
Si vous n’avez pas réussi à utiliser toute votre herbe au sein du club, nous vous recommandons de la laisser en réserve et de l’utiliser lors de votre prochaine visite. Si vous décidez de prendre du cannabis avec vous, cachez-le sous vos sous-vêtements. En cas de perquisition, on ne peut pas vous obliger à vous déshabiller complètement : pour cela, la police a besoin d’un mandat.

Pourquoi ne faut-il pas acheter du cannabis dans la rue ?

À Barcelone, vous pouvez être invité directement dans la rue dans un « coffee shop » ou un « cannabis club ». Sachez que de telles manœuvres sont illégales : les clubs n’ont pas le droit de faire de la publicité dans la rue, ni de recourir aux services de promoteurs.

Éloignez-vous des racoleurs, en particulier dans le centre où vous trouverez de nombreuses offres pour acheter de l’herbe, du hasch et plus encore. Mais vu qu’il existe une alternative légale, seuls des individus très marginaux ont recours à ces pratiques. Leur public cible est constitué de touristes qui ne connaissent pas la situation locale en matière de cannabis. De nombreux cas de vols de voyageurs sont recensés dans ces circonstances.

Les offres du marché noir peuvent être divisées en deux types : acheter du cannabis directement de main à main ou se faire conduire dans un faux « club de cannabis » : généralement un sous-sol sombre. De tels endroits n’ont rien à voir avec de vrais clubs : ils spéculent sur le fait que de nombreux touristes ont entendu parler de tels établissements, mais n’ont aucune idée de ce à quoi un club devrait ressembler. Dans les deux cas, vous ferez face à du cannabis de très mauvaise qualité et à des problèmes potentiels avec la police, car ce faisant, vous participez au trafic de drogue.

Nous vous recommandons fortement d’ignorer de telles propositions, sinon vous pourriez vous retrouver impliqué dans de graves problèmes avec la justice.